All, Articles, Jeux Vidéo

TFGA – S03E04 : Suite… (et fin ?)

Voilà un petit moment que je n’ai plus participé à l’un de ces TFGA qui pourtant est un principe que j’affectionne tout particulièrement.
Du coup, ni une, ni deux, j’ai décidé aujourd’hui de ressortir le clavier et d’inaugurer quasiment ce blog par ma nouvelle contribution.

Pour les anciens numéros et participations groupées, n’oubliez pas de passer sur Epeek.be !

TFGA : Suite… (Et fin?)

Voilà un thème qui m’a immédiatement bien parlé, peut-être même trop d’ailleurs en prenant en compte que rien que mon premier jet de recherches de titres avait tiré du lot 7 jeux à mes yeux incontournables. Au final, j’en ai mis de côté deux qui auront une motion spéciale en fin d’article puisque ceux-ci sont quasiment à notre porte en ce début d’année 2018 et je me suis plutôt concentrée sur ceux dont on ne sait encore pas grand chose, voir même qui n’ont pas (encore?) de suite annoncée.

C’est parti :

5 – Gears of war 5

Suite qui devrait être assez prévisible si l’on se base sur la fin du Gears of War 4. Même s’il n’a pour l’instant pas été confirmée officiellement – si ce n’est par ce gros sous entendu de Phil Spencer lié au Xbox Game Pass il y a eu de temps – il est évident que la suite ne devrait pas tarder, puisqu’il s’agit d’une des sagas les plus représentatives de Microsoft, avec bien évidemment Halo.

Grande fan des premières heures, j’avais prit plaisir à suivre la descendance d’un des héros originels. Mais, à mes yeux, les nouveaux personnages étaient loin d’égaler le charisme d’un Marcus et Dom. C’est donc avec pas mal de curiosité que j’aimerais voir l’histoire continuer à se développer mais sans tout autant retrouver la passion que m’avait inspiré la première trilogie…

4 – Borderlands 3

J’avais eu un véritable coup de cœur pour cette licence que j’avais pourtant découvert sur le tard. En effet, j’avais commencé Borderlands vers la fin de vie de la Xbox 360. Mais c’est surtout à travers la Handsome Collection, dès sa sortie sur Xbox One, que je me suis éprise du titre. Un humour complètement décalé, des personnages hauts en couleur, un univers graphique inimitable. Voilà tant de choses qui m’ont directement charmée. Et je ne suis probablement pas la seule à avoir succombé à l’attrait du beau jack. Ou plutôt à… Cl4p-Tr4p. Soyons réalistes. Je suis totalement fan de ce robot et pouvoir l’incarner le temps d’un jeu fût totalement poilant.

Aujourd’hui, après avoir refait l’histoire à plusieurs reprises dans la peau de différents personnages, je n’ai qu’une envie, en découvrir de nouveaux dans un volet supplémentaire. Et ça tombe bien, puisqu’il a été confirmé depuis un moment déjà.

3 – Fable 4

tfga fable

Fable, le premier jeu que j’ai découvert sur Xbox et dont je suis instantanément tombée amoureuse.

Typiquement, Fable est le genre de jeux que j’adore au plus haut point! Un RPG-action très immersifs (ce qui colle aussi avec Dragon Age) dans une ambiance un peu médiéval fantasy. Le développement du personnage, l’univers de Albion et son bestiaire, le charisme des personnages, l’influence du temps et des choix que l’ont fait…  J’ai tout aimé de ce jeu même si tout était aussi programmé pour me rendre dingue.

Car oui, encore aujourd’hui sur The Witcher 3 quand je suis confrontée à un choix, j’en perd la moitié de mes cheveux et développe des troubles compulsifs à ne pas savoir me décider. Mais c’est plus fort que moi, j’adore ça. J’adore cet aspect de réalisme et de possibilités infinies, autant que je déteste quand la finalité de mes décisions ne vont pas dans le sens que j’espérais. C’est ce genre de jeux qui me fait vraiment vibrer.

Au final, concernant la saga des 3 titres principaux, j’ai toujours répondu présente. J’ai dévoré le 2. Passé une éternité sur le 3. Rejoué de nouveau le 1 en version Anniversary avec autant de plaisir. Il faut bien l’avouer cependant… je n’ai que très peu ressenti de “hype” pour Fable Legends (ainsi que pour les autres innombrables déclinaisons “heroes”, “fortune”, “the journey”). Du coup, quand ils l’ont annulé, ça ne m’a pas non plus ébranlée. Mais avec la fermeture de Lionhead Studios, je pensais bien pouvoir faire à jamais une croix sur l’idée d’un véritable Fable 4.

Sur les rails ?

Enfin ça, c’était avant ! 2018 apportant son lot de surprises, il fait échos depuis quelques semaines que Playground Games reprendrait le flambeaux pour nous apporter cette fameuse suite. Bonne ou mauvaise nouvelle ? Seul l’avenir nous le dira à l’heure actuelle pour ce projet à peine ébauché. Il reste cependant clair que Microsoft doit tout mettre en oeuvre pour ne pas se louper sur un tel monstre de leur catalogue.

2 – Dragon Age 4

tfga dragon age

Comme je le disais ci-dessus, la saga Dragon Age, à l’image de Fable, fait figure de ce que j’aime le plus dans les jeux vidéo. C’est une parfaite représentation des jeux dit “action-RPG” (qui englobe aussi des titres comme Skyrim, The Witcher, Mass Effect, Kingdom Hearts). Pour moi, ce sont généralement des œuvres complètement chronophages qui me font oublier même toute notion de vie sociale. Pour DA: Inquisition  (mon avis ici) par exemple, j’ai passé pas moins de 200 heures presque non-stop à engloutir tout ce que je pouvais de l’histoire, dès la sortie du jeu.

J’ai tout fait, tout parcouru, joué toutes les quêtes annexes possibles et me suis torturée à savoir quelle voie je devais emprunter. Quelle romance pouvais-je entreprendre, quelle fin aimerais-je voir se produire ? Je n’imaginais même pas alors toutes les possibilités.

“I’m not calling you a liar” de Florence + the Machine lors du générique de fin de DA2 m’arrache encore des frissons.

J’ai adoré les trois titres précédents et les ai joués avec ferveur. Mais aujourd’hui je n’aspire qu’à une chose : un nouvel opus dans lequel je puisse m’investir corps et âme.

1 – Child of Light 2

tfga child of light

Hors du commun, ce titre qui date (déjà) de 2014 m’avait fait une très, très forte impression. En particulier par sa musique incroyablement envoûtante et qui, je dois bien l’avouer, m’a fait totalement changer d’avis sur sa compositrice, Béatrice Martin (alias Coeur de Pirate), que j’avais beaucoup de mal à écouter jusqu’alors. Mais la musique ne représente qu’une infime partie de ce qui lui est propre. C’est aussi par ses décors aquarelle, son histoire captivante, ses personnages attachants et son mode de jeu parfaitement calibré qu’il se différencie. Child of Light est pour moi bien plus qu’un jeu mais une véritable poésie vidéoludique.  Si d’autres sont apparus depuis pour nous apporter une douceur et un challenge semblable, je continue tout de même à placer ce titre particulier sur un piédestal.

Après, concernant le thème de ce TFGA et sa présence en première position dedans, je suis tout de même un peu partagée. En effet, une partie de moi meurt d’envie de retrouver l’atmosphère si particulière du titre. L’autre, cependant, considère sans doute que cette oeuvre devrait rester unique, parfaite telle qu’elle et sans risquer pâtir d’une mauvaise suite.

Bonus

J’aurais eu vraiment du mal de ne pas citer, d’une manière ou d’une autre, ces deux là. Du coup, j’ai décidé de leur dédier une petite section bonus à ce TFGA.

Bonus 1 : Kingdom hearts 3

Pour le premier, j’attends depuis tellement longtemps que je désespérais d’avoir enfin une date. Kingdom Hearts, c’est sans doute une de mes plus grandes histoires d’amour dans le domaine des jeux vidéo. J’ai énormément de bons souvenirs qui y sont liés. Je me rappelle encore avoir découvert un jour la publicité télévisée. Avoir décidé dès la première image que j’allais y jouer. Supplié mes parents pour enfin troquer ma PS1 contre une PS2, uniquement pour l’y faire tourner. Et dès le Noël suivant, mon voeu devenait réalité.

Seize ans plus tard, nous y voilà toujours à attendre ce numéro 3. Pire, 12 ans après le second qui avait pourtant suivi plus rapidement, dès 2006. Mais les bonnes choses prennent du temps vous allez me dire, peut-être qu’il dépassera toutes les attentes des fans, je ne peux que l’espérer. Une chose est sûre, sa sortie représente mon événement de l’année et je ne manquerai ça pour rien au monde. Et vous êtes prévenus : j’irais probablement m’isoler dans une grotte avec console et tv pendant une période encore indéterminée dès que j’aurais ce Graal entre les mains.

Bonus 2 : Ori and the Will of the Wisps

Dans le même esprit que Child of Light, vous pouviez trouver l’année suivante “Ori and the Blind Forest” (mon avis ici). Et vous l’aurez compris par le titre, celui-ci dispose déjà d’une suite belle et bien annoncée lors du précédent E3. Ori and the Will of the Wisps devrait donc reprendre les codes du premier jeu, lui aussi très doux et enchanteur. Si la date n’est pas encore fixée actuellement, je crois les doigts pour qu’elle nous parvienne rapidement pour une sortie dans l’année.

Raven

Julie alias Raven*, Accro du Gaming console depuis aussi longtemps qu'elle s'en souvienne et grande fan de l'univers de Tim Burton et Harry Potter. Touche-à-tout qui adore en apprendre toujours plus dans tous les domaines.

1 réponse à “TFGA – S03E04 : Suite… (et fin ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.